La vie locale

Les commerces

Les commerces et services disponibles à Saint-Georges-de-Reintembault sont un bar-tabac-presse, deux boulangeries, une boucherie, un supermarché, un salon de coiffure, une pharmacie, un dentiste, un cabinet d’infirmières, une station-service, deux garages automobiles, un garage agricole et un guichet automatique de banque.

La vie locale est animée par deux écoles maternelles-primaires, deux collèges, une médiathèque-ludothèque, un centre de loisirs, un cinéma associatif de 150 places, un complexe sportif communautaire, un centre équestre, une Maison d’Accueil Spécialisée (MAS), un Établissement Hospitalier pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), une salle des fêtes, un centre d’accueil pour Mineurs Non Accompagnés, un centre de secours, sans oublier une vingtaine d’associations oeuvrant dans divers domaines sportifs, culturels… La vie économique est animée par l’installation d’une vingtaine d’artisans et de nombreux agriculteurs. Trois marchés sont organisés chaque semaine : le lundi un marché au cadran destiné aux éleveurs pour la vente de veaux, le jeudi un marché traditionnel, et le vendredi un marché à la ferme de produits bio.

Église Saint-Georges (XIXe siècle) (1870-1885)

Cette église remplace l’ancienne église romane située sur la place de la mairie, qui comportait trois chapelles, dont un enfeu réservé au Seigneur d’Ardennes. La nef de la nouvelle église est construite en 1870, et le transept et le cœur sont élevés en 1872 sur les plans d’Aristide Tourneux. Le clocher dessiné par Arthur Regnault est ajouté en 1885. Le Christ sculpté dans le bois et présent dans le chœur est l’œuvre d’un « patou » ou gardien de bêtes, âgé de 14 ans, qui travaillait dans les champs de la Cadorais, lieu-dit communal. Dans l’église se trouve une statue représentant Saint-Georges terrassant le dragon et une statue de Julien Maunoir, prêtre jésuite originaire de la commune et béatifié en 1951.

La grotte de Notre-Dame de Lourdes

La grotte de Notre-Dame de Lourdes, qui date des années 1890 et a été rénovée en 1986, est entretenue par des membres de l’association « des Amis de la Grotte ». Une célébration y a lieu tous les 15 août, jour de la Sainte Marie.

Chapelle et maison natale du Père Julien Maunoir

Début du XVIIème siècle, granit de Louvigné-du-Désert Le bienheureux Julien Maunoir (1606-1683) est né dans cette maison, aménagée en partie en chapelle depuis 1662. Le frère jésuite, qui a prononcé ses premiers vœux en 1627, est nommé enseignant au collège de Quimper en 1630. L’année suivante, il apprend le breton afin de faire le catéchisme et de prêcher dans cette langue. Il accède au sacerdoce en 1637, puis il se consacre aux missions et retraites dans toute la Basse et Haute Bretagne. Auteur de cantiques, de biographie et d’ouvrages de spiritualité, il est réputé pour sa sainteté, et son tombeau dans l’église de Plévin (Côtes d’Armor) devient un lieu de pèlerinage. Le procès en béatification, demandé en 1697, est plaidé à partir de 1714. La cause est défendue en 1869 auprès du Saint-Siège, qui la retient en 1875. La béatification est prononcée en 1951. Dans la chapelle actuelle, la croix qui domine une des portes se dresse sur le socle de celle qui a été renversée en 1860. L’autel provient de l’ancienne église.

Le fronton de la Mairie

De facture moderne, le balcon sur le fronton de la mairie est à l’effigie de Saint Georges terrassant le dragon. Il reprend le même motif iconographique que celui du fronton de l’église, inspiré quant à lui par un registre classique.

L’Ancien Moulin de Colas

Le Moulin de Colas, alimenté par le ruisseau qui longe les lieux-dits «Le chemin » et « Brillant », desservait vraisemblablement le château d’Ardennes situé en amont, fief du seigneur du même nom. Cet édifice se trouve désormais dans un parc aménagé, près du centre de loisirs municipal et d’une aire de jeux. Sa réhabilitation est à l’étude.

Le cinéma associatif Julien Maunoir

Notre commune possède un cinéma depuis plus de 70 ans ! Bien sûr, les équipements de projection d’aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec ceux d’hier, mais l’emplacement est toujours le même, celui de l’actuel cinéma Julien Maunoir. Géré par l’association du même nom et sa soixantaine de bénévoles, équipé d’une salle tout confort de 150 places, disposant d’une image numérique, d’un son en dolby stéréo et d’un format audio 7.1, c’est un cinéma de grande qualité situé en plein coeur du village. Saint-Georges-de-Reintembault est d’ailleurs la plus petite commune de Bretagne à disposer d’un cinéma. Six séances par semaine sont proposées du mercredi au dimanche. Films à l’affiche, films d’Art et Essai, Festival Ciné-Cure, Printemps du Cinéma, documentaires… les films sont variés et projetés en 2D, en 3D ou en VO sous-titrés.

Centre Equidôme

Basé à Saint Georges de Reintembault, le centre équestre Equidôme accueille petits et grands, tous passionnés d’activités équestres, parmi les chevaux et les poneys. Les activités sont très variées, afin que les cavaliers débutants et les plus expérimentés puissent apprécier au maximum une diversité de bonheurs équestres : dressage, CSO, randonnée, jeux à poneys, horse-ball… ● Découverte du centre équestre et balade à cheval Le centre équestre propose une animation lors de la fête des Saint-Georges. Vous pourrez ainsi découvrir les installations et échanger avec la propriétaire qui vous proposera des balades à poney avec son équipe de bénévoles.

Danse bretonne

Fidèle au rassemblement depuis 2000, l’année où la fête des Saint-Georges a eu lieu sur notre commune et où l’association Les Reintembaultois a été créée, notre groupe de danse bretonne est composé d’environ trente danseurs. Lors des rassemblements annuels, le groupe accompagné de musiciens parcourt les rues des Saint-Georges pendant le Grand défilé et pendant la fête. Il ne manque pas une occasion de faire partager avec bonne humeur sa passion des danses traditionnelles. Un jumelage s’est même mis en place avec le groupe folklorique de Saint-Georges-sur-Arnon. C’est avec bonheur que notre groupe de danse bretonne animera vos journées des 13 et 14 juin 2020.

Harmonie municipale « La Fraternelle »

La formation de l’harmonie La Fraternelle est composée d’une quarantaine de musiciens rassemblant percussionnistes, bois, cuivres et danseuses. Elle est issue d’un groupe de passionnés de musique de style « Showband », avec des musiques de parade agrémentées de nombreuses chorégraphies riches et dynamiques. L’objectif de l’harmonie est de faire de chaque prestation un moment de détente et de convivialité en contact avec le public. Le répertoire, dynamique et varié, mêle ainsi pop, disco et musique internationale. L’harmonie La Fraternelle animera votre week-end en collaboration avec l’harmonie D’Lyre de Saint- Georges-Lès-Baillargeaux, et avec d’autres groupes musicaux. Que de la bonne musique en perspective !

Derniers articles

  • J-106
    Le jour J se rapproche à grands pas, comme la fin des préparatifs pour le rassemblement. Les différentes commissions étaient en réunion hier soir pour finaliser les préparatifs.
  • Mardi gras
    Le comité de pilotage a profité de ce mardi gras pour se réunir autour d’une crèpe … enfin plusieurs.
  • Les banderolles sont posées
    La fête approche… et pour l’annoncer, deux banderoles ont été suspendues dans les rues d’entrées du bourg de Saint-Georges-de-Reintembault, sous un beau soleil breton !

Derniers commentaires

Aucun commentaire à afficher.